Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 23:01

L'aube est moins claire...

L'aube est moins claire, l'air moins chaud, le ciel moins pur,
Le soir brumeux ternit les astres de l'azur.
Les longs jours sont passés,  les mois charmants finissent.
Hélas !  Voici déjà les arbres qui jaunissent !
Comme le temps s'en va d'un pas précipité !
Il semble que nos yeux, qu'éblouissait l'été,
Ont à peine eu le temps de voir les feuilles vertes.

Pour qui vit comme moi les fenêtres ouvertes,
L'automne est triste avec sa bise et son brouillard,
Et l'été qui s'enfuit est un ami qui part.
Adieu, dit cette voix qui dans notre âme pleure,
Adieu ciel bleu, beau ciel qu'un souffle tiède effleure !
Voluptés du grand air, bruit d'ailes dans les bois,
Promenades, ravins pleins de lointaines voix,
Fleurs, bonheur innocent des âmes apaisées,
Adieu, rayonnements ! aubes ! chansons ! rosées !

Puis tout bas on ajoute : ô jours bénis et doux !
Hélas ! vous reviendrez !  me retrouverez-vous ?

                                                 Victor Hugo




Partager cet article
Repost0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 07:03

 Le retour des beaux jours
les barbecues entre amis
la fancy-fair de mes petits
et bien d'autres raisons encore pour m'éloigner de l'ordinateur...

Une petite pause s'impose
le temps d'aller chasser ici et là
et de vous ramener de nouvelles photos.

Je pense à vous ami(e)s fidèles à mes images.
Je vous dis à tout bientôt
et vous fais la bise à tous et toutes.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 10:42
 

Partager cet article
Repost0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 10:14


 " Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière ".
                                                                                                    René Char



Partager cet article
Repost0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 17:48

Nikon D300 - Micro Nikkor 105 f2,8 VR
M - f8,0 - iso 1100 - 1/4000s

Logiciel Photoshop CS3

Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 11:34


 L'optimisme, c'est voir la vie
à travers un rayon de soleil.
                                                  C. Sylva.



Partager cet article
Repost0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 23:27

Le houx doit ses lettres de noblesse aux services rendus à la Sainte famille.

Afin d'échapper à la colère d'Hérode, prêt à faire massacrer tous les enfants de moins de deux ans pour en éliminer un seul - Jésus -, Marie, Joseph et leur enfant furent contraints de fuir en Egypte.
Des miracles ont jalonné leur chemin.  Sous une escorte de lions, de loups et de léopards, la famille pu avancer sans danger.  Pour les nourrir et les désaltérer, le palmier se baissa leur laissant ses fruits et de ses racines jaillit une source.

Lorsque les soldats d'Hérode s'approchèrent dangereusement, le houx, à son tour, a étendu ses branches pour cacher mère, père et enfant.

En reconnaissance, Marie le bénit en disant que le houx resterait toujours vert , un symbole d'immortalité.
Une bien jolie légende.

Pour que l'année à venir soit profitable, il faut faire rentrer du houx à la maison à Noël - A noter dans l'agenda !

En Angleterre, on croyait que le houx pouvait influer sur la bonne entente du ménage.

En fait, il faut deux sortes de houx : avec piquants et sans.

Le houx à piquants symbolise le mari ; le houx à bords lisses, la femme.

Afin que les rapports entre les conjoints soient équilibrés, les gerbes de houx contenant les deux sortes de feuilles doivent entrer dans la maison ensemble autrement l'un des deux, mari ou femme, dominera la maison.

A bon entendeur...

Dans le jardin de ma mère, un houx était arrivé là par hasard et au fil des années, il était devenu magnifique.
A présent, il n'existe plus, les nouveaux propriétaires l'ont coupé...
Il ne me reste que cette photo, souvenir que je partage avec vous.


 
Partager cet article
Repost0
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 00:58

Dites-moi d'où vient ce phénomène qui mène tout droit à l'impasse
Qu'est-ce qui se passe, je vois plus les traces, je reconnais plus mon espace
Espacez-vous, écartez-vous, dites-moi où est la lumière
J'ai besoin d'aide encore une fois et ce sera pas la dernière
Je ne vois plus où je mets les pieds, ne me dites pas que c'est normal
Tout ce que je respire est inquiet, je sais plus ce qu'est bien et ce qu'est mal
C'est la pénombre qui règne comme si le soleil était mort-né
Messieurs Dames aujourd'hui, il a fait nuit toute la journée
...
                                                                    Grand Corps Malade

 
 
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 21:02

Il vous est peut-être arrivé, comme à moi une seule fois heureusement, que l'on vous dise que vous étiez "fleur bleue".  Sur le coup, cette "déclaration" m'a interpellée car je devinais qu'elle avait un sens péjoratif.

Mais au fait que signifie cette expression ?


C'est être sentimental et par extension, être naïf.
Cette expression contient un adjectif composé qui est extrait d'une locution parfois encore employée : "cultiver, aimer... la petite fleur bleue".

Dans le langage des fleurs, le bleu pâle exprime une tendresse inavouée, discrète et idéale.

Il faut remonter à 1811 et à une oeuvre du jeune écrivain allemand Novalis, qui était en réalité le baron Friedrich von Hardenberg, pour trouver l'origine de cette expression.
Dans son roman inachevé "Henri d'Ofterdingen" (Novalis est mort à 29 ans), il y évoque
à sa manière la légende d'un trouvère médiéval qui, parti à la recherche d'un idéal, découvre la fleur bleue symbole de la poésie.
Les Allemands parlent d'ailleurs de "die blaue Blume der Romantik" ou "la fleur bleue du romantique".

En traversant le Rhin, la fleur bleue a un peu changé de sens, puisque de la poésie, elle a été associée à une sentimentalité mêlée de naïveté.

                                  Expresso - les expressions françaises décortiquées.
          

 
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 16:39

Appelé également bougainvillée, ce petit arbuste grimpant des régions méditerranéennes ou tropicales tient son nom de l'explorateur français

 Louis Antoine de Bougainville qui en rapporta pour la première fois du Brésil

 au XVIIème siècle.  Il aurait été découvert par le botaniste

Philibert Commerson lors de l'expédition autour du monde dirigée

par Bougainville (merci Internet !).

 

Cet arbuste grimpant, apprécié pour ses couleurs vives,

permet de former des haies ou d'habiller murets et pergolas. 

Ses fleurs sont robustes et du plus bel effet mais pas si faciles à photographier.

 

Après plusieurs essais infructueux - eh oui - j'ai choisi ces deux photos pour vous mais je ne suis pas entièrement satisfaite du résultat.  A vous de juger...

 

Tiens, au fait, le bougainvillier a-t-il un langage ?

 

 

 



 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Danielle Buys
  • : " A tous ceux qui voient le monde bien plus beau à travers un viseur ". Katrin Eismann.
  • Contact

Albums photos

 

 

 

   
  Couverture-album-Biarritz-1

Il y a    personne(s) sur ce blog

Merci pour votre visite !